Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La sphère de Lilou

Comme un besoin de s'exprimer sur la toile...

Dès le berceau, on utilise des stéréotypes...

Publié le 25 Novembre 2012 par lilou83600 in animation

 

homme_femme.gif

Les enfants sont conditionnés dès le plus jeune âge à entrer dans des stéréotypes relatifs à leur genre. Et si cela changeait ?

 

Des études scientifiques ont montré que, dès 18 mois, les bébés préfèrent des jeux connotés plutôt masculins ou bien féminins : des petites voitures pour les garçons et des poupées pour les filles. Rien de naturel dans tout cela, tant l'environnement conditionne à l'appartenance à un genre, et ce dès la naissance. Couleur de la layette et motifs du papier peint de la chambre à coucher considérée comme normale chez les petites demoiselles que l'on préfère douces et séductrices...tout est fait, pour rappeler au petit bonhomme à quel genre il se doit d'appartenir.

 

Vers la différence

Le conditionnement est tel que ce n'est qu'àprès ses 7 ans, que l'enfant cesse d'attribuer le sexe en fonction de la seule apparence extérieure (cheveux long + jupes = fille ; cheveux courts + pantalon = garçon). Si la société a depuis toujours, su identifier les différents genres, elle doit tout autant pouvoir faire accepter la diversité de l'espèce humaine. Ce que commencent à réaliser, avec bonheur, certains catalogues de matériel éducatifs en proposant des poupées marquées par la diversité. Non seulement, on repère tout de suite s'il s'agit d'un petit garçon ou d'une petite fille, mais les poupons ont la peau plus ou moins sombre. Sans oublier des figurines reproduisant le handicap moteur, la déficience visuelle ou auditive. Familiariser dès la plus tendre enfance à la différence ne peut être que salué et encouragé.

 

Tiré du Journal de l'Animation, écrit par Jacques Trémintin

Commenter cet article