Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La sphère de Lilou

Comme un besoin de s'exprimer sur la toile...

Une forme de Vie d’Amélie Nothomb – Critique de livre

Publié le 4 Février 2012 par lilou83600 in Critique de Livre

9782226215178.jpgChaque année, tel le beaujolais, on a droit à la rentrée à l' « Amélie Nothomb nouveau » ! Réglée comme une horloge, on pourrait croire qu’elle sort tous les ans un livre de son tiroir.
Je ne suis vraiment pas fan d’Amélie Nothomb, je me force à lire ces livres, pour essayer de comprendre ce qui plait tant au gens dans ces livres, mais je ne trouve pas. M’enfin cette fois ce livre m’a passionnée, et je ne suis pas déçu, mais un livre que j’aime bien sur les dix que j’ai lu d’elle, cela ne fait pas beaucoup.
Mais comme il m'est tombé entre les mains et que j'avais deux heures à perdre, alors pourquoi pas me faire une idée de ce nouvel opus. Peut-être me donnera-t-il envie d'en lire d'autres, sait-on jamais.


Résumé du livre : « Amélie Nothomb reçoit une lettre de Melvin Mapple, un soldat américain en poste à Bagdad depuis plus de six ans. Il lui écrit car « il souffre comme un chien » et pense qu’Amélie pourrait le comprendre. Un peu sceptique, elle ne saisit pas très bien pourquoi ce soldat s’adresse à elle. Pour éviter une vraie réponse, elle lui envoie ses livres traduits en anglais dédicacés. Melvin, de son côté, ne comprend pas pourquoi Amélie lui envoie ses romans : il les a déjà tous lus, c’est bien pour ça qu’il a choisi de lui écrire ! Amélie lui demande d’en dire un peu plus sur lui. Melvin se présente : il a 39 ans et est entré dans l’armée à 30 ans parce qu’il n’avait pas de quoi se nourrir. Avec l’argent qu’il gagne à l’armée, il achète des livres ; c’est comme cela qu’il est tombé sur un roman d’Amélie Nothomb, qu’il a adoré. Il dit aussi que sa santé se détériore et qu’il est très fatigué. Amélie s’inquiète pour lui. »

Mon avis
L’histoire : Comme je vous le disais, je me force à lire du Amélie Nothomb, merci la médiathèque car il n’est pas concevable que j’achète un de ces livres. Bref, trêve de plaisanterie.
L’histoire de ce livre est très prenante, un véritable échange, on se croirait même entre la Belgique et l’Irak et on a l’impression de se balader avec les lettres que c’écrivent Amélie et Melvin. Cette vision de la guerre par contre est selon moi étrange, j’ai déjà vécu la guerre au Liban, et ce n’était pas du tout comme celle que décrit Melvin dans ces lettres à Amélie. M’enfin bon, c’est un livre einh …

Les personnages : Il y a donc seulement deux personnages dans cette histoire Amélie et Melvin. Melvin est un personnage très attachant, on vit avec lui ces misères de la guerre et toutes ces péripéties. Je suis un peu tombé « amoureuse » de cette homme, avec une soif d’envie de savoir ce qui va lui arriver.

 

 

Bref, je vous recommande vraiment ce livre, et profitez-en, pour une fois que j’ai aimé un Nothomb, c’est vraiment qu’il doit être cool.

Commenter cet article